Sociale

Environnement Pro.

Quand j’étais petite, j’imaginais le bureau; le lieu de travail comme l’endroit le plus sérieux au monde. Je m’étais forgée une image, une idée de la vie professionnelle et je me suis donné quelques principes. Je me disais souvent le travail doit être toujours bien fait et qu’il ne faut jamais s’adonner à l’oisiveté. Toujours s’occuper et occuper le temps. Cette attitude nous maintient dans les conditions de travail, car à ce moment là nous sommes véritablement encrés dans l’action; l’activité. Mais il semblerait que cette vision que j’ai des choses soit inappropriée. De nous jours tout le monde souhaiterai battre le record de ceux qui sont quasiment toujours plongés dans leurs téléphone. Ceci cause une grande distraction et vous devenez inefficace. Et ceux qui vous entourent en souffrent. Je ne suis pas contre une petite détente, question de laisser souffler le cerveau un peu. Mais de là faire du « mobile » une folle passion… Tout ce que j’imaginais du monde des adultes semble s’effacer. Car l’environnement n’est pas le même. Je dis bien  » environnement  » car la société dans laquelle j’évolue me parle dans une autre langue. Je n’arrive pas à tout saisir. Et je ne crois pas que le problème vienne de moi. Car nombreux sont ceux qui critiquent le système, mais commettent les mêmes erreurs.
Laissons donc toute cette montée d’émotions et revenons aux attitudes professionnelles. Le travail devrait être le lieu où les compétences se lancent des défis. Mais au lieu de cela, les bureaux deviennent soit des plages ou des agences matrimoniaux. Nombreux sont ceux qui font du milieu professionnel l’occasion de rencontrer quelqu’un et se caser. Rares sont les endroits où les compétences ont la priorité. C’est une bien dure réalité à laquelle nous faisons face. Et le pire est qu’une bonne partie des jeunes projettent de vivre la belle vie une fois avoir intégrer le circuit. Ce qui est bien dommage. Je me plaint de cette situation car elle n’apporte que des douleurs. Chaque fois que j’ai l’opportunité, j’invite les jeunes à revoir leurs plans sans pour autant chercher à influencer leurs destinées.
Malgré tout, je conserve  mes rêves et l’image que j’avais de l’environnement professionnel. Mon travail est un plaidoyer pour mes compétences.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s