A la Une

Les rêveries d’une terrienne

Je savoure de plus en plus les moments que je passe seule. Je fais encore plus attention aux détails. Je m’attarde sur quelque chose pour le réaliser en bien plutôt que de le faire à la va-vite. Mon rythme d’appréciation artistique ( Surtout musicale ) décélère… Ça y est, je me fais vieille (Rires)!

Je donne de plus en plus la priorité aux affaires spirituelles, aux moments d’intimités. Contrairement a la génération que j’observe, je laisse de plus en plus les accessoires électroniques pour regarder, sentir, ressentir, toucher et vibrer avec mon entourage: Je me déconnecte. Certains diraient que ce n’est pas un coup de vieux mais plutôt que j’aurais grandi ou atteint un certain niveau de conscience. Mais bof, Je sens que le monde extérieur va si vite que l’on perd de vue le monde intérieur du Soi et on perd le contrôle. C’est comme si on allait tout droit ; les yeux fermés; vers une chute mortelle de 200 mètres. Je sens que le monde fait la course à la montre, vers quoi? : RIEN, justement. Ou peut être que c’est moi qui ne vois pas.

Je vois l’image d’hommes d’affaires parler de « Croissance exponentielle »/ rapide. Les gens disent qu’ils veulent se tailler une place au soleil et pour cela sont prêts à créer l’enfer. On devient des consommateurs voraces, on se gave de tout ce que les vautours capitalistes nous mettent sous la dent, sans réfléchir. On s’approprie du moindre petit appareil ( Surtout en électro-ménager) et on devient une bande fainéants.

Laissons de côté la folie du monde pour se plonger dans un voyage transcendantal:

Certaines fois, quand je suis en transports publics, surtout quand le soleil va se lever, j’ai envie de croire qu’il se lève sur un monde nouveau. Que les hommes sont en train de se reveiller d’un sommeil presque léthargique. Je regarde béatement les gens aller et venir vaquer à leurs occupations et je pense au passé; au présent et au futur de l’Humanité. Je me pose la question sur ce qui nous a amenés à tant de divergences, tant d’intolérances! Et si on oubliait le côté physique de l’Humanité et qu’on éssayait d’entrer dans sa Conscience collective…? Que verrions-nous? Il m’arrive même en descendant du bus ou taxi, de m’interroger sur le rapport entre les autres et moi. A ces moments là, je ressens exactement ce qu’enseignent les Traditions Orientales à savoir que l’autre c’est moi, que nous sommes UN et que le même Amour nous traverse tous!

Publicités

2 réflexions au sujet de “Les rêveries d’une terrienne”

  1. Tu es une vielle âme. Tu es comme moi une vielle dans un corps jeune. Tu auras toujours un sentiment rassasié devant certaines choses, car il appert que tu les aies déjà vécues. Très beau !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Francisco! Il faut dire aussi que ça vient avec une impression de ne pas être à sa place dans ce monde et dès fois on se dit qu’on ne cadre pas avec les modèles de ce monde.
      Continue la lecture à travers les autres articles et n’hésite pas à les aimer, les commenter et les partager!

      J'aime

Répondre à Tamistik Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s